ENSEIGNEMENT À LA MAISON

Bienvenue sur notre nouvelle section dédiée à
l’enseignement à la maison (EALM)!

Vous dénicherez ici une panoplie de ressources pour vous informer et vous aider à bien jouer votre rôle de parents-éducateurs.

Voici les différents thèmes :

 

 

 

Différents sigles et acronymes seront utilisés dans cette page, voici les définitions : 

CSSDN : Centre de services scolaire des Navigateurs

CSS : Centre de services scolaire

CTREQ : Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec

EALM : Enseignement à la maison

MEQ : Ministère de l'Éducation

PFEQ : Programme de formation de l’école québécoise

 

1 - Documentation à lire avant de transmettre l’avis écrit

Logo%20EALM%20final_edited.png
 

Qu’est-ce que l’enseignement à la maison?

Au Québec, un parent peut choisir l’enseignement à la maison pour son enfant. Par ce choix, le parent devient entièrement responsable de prévoir un enseignement approprié et de qualité pour son enfant. Il doit remplir certaines conditions comme transmettre un avis écrit au ministre et au centre de services scolaire, soumettre au ministre un projet d’apprentissage et évaluer la progression de son enfant. Le Règlement sur l’enseignement à la maison précise ces conditions ainsi que les rôles et les responsabilités des différents partenaires de l’éducation.

Enseignant et l'élève

 

Pour obtenir davantage de renseignements, veuillez cliquer ici pour consulter le site Internet du ministère de l’Éducation (MEQ).

EALM_edited.jpg

Que devrait-on savoir avant d’entreprendre l’enseignement à la maison?

La Direction de l’enseignement à la maison (DEM) a produit un guide d’accompagnement pour informer et guider les parents qui souhaitent entreprendre l’enseignement à la maison. Cliquez ici pour le consulter.

 
EALM%25202_edited_edited.png

2 - Informations et ressources pour élaborer un projet d’apprentissage

 

Qu’est-ce que le profil de l’apprenant?

C’est le portrait des capacités et des besoins de l’enfant. Il s’agit de nommer les forces, les champs d’intérêt, les défis et les difficultés afin de brosser un portrait des capacités et des besoins de l’apprenant selon les différents domaines de développement.

Dans le programme-cycle d’éducation préscolaire, les cinq domaines du développement global de l’enfant sont présentés. Il s’agit du domaine affectif, du domaine social, du domaine langagier, du domaine cognitif et du domaine physique et moteur. Cliquez ici pour consulter le document complet. 

Pour obtenir davantage de renseignements concernant ces domaines, il est intéressant de consulter le programme mentionné ci-dessous. Si vous souhaitez obtenir des précisions et que votre enfant est plus âgé, le ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse de l’Ontario a publié un document intitulé « Un guide pour soutenir le développement des enfants durant les années intermédiaires». Cette ressource décrit ce que les principales recherches révèlent sur les changements que vivent les enfants âgés entre 6 et 12 ans par rapport aux cinq domaines de développement.

Quelles sont les différentes approches éducatives?

En éducation, plusieurs termes réfèrent aux approches éducatives :

  • méthodes d’enseignement;

  • méthodes pédagogiques;

  • stratégies d’enseignement;

  • etc.

 

Le site Internet du Centre canadien pour l’éducation à la maison présente quelques méthodes pédagogiques. Cliquez ici pour les consulter.

 

Des recherches ont aussi été menées afin de savoir quelles stratégies d’enseignement s’avèrent efficaces pour l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et des mathématiques (Bissonnette et autres) ont réalisé des méga-analyses, et ont constaté que les méthodes d’enseignement structurées et directives, telles que l’enseignement explicite, sont celles à privilégier pour l’enseignement des matières de base. Pour en savoir plus sur l’enseignement explicite, l’équipe de TA@l’école a publié un article sur son site Internet et a partagé une infographie

 

Enfin, le Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ) a aussi publié une infographie pour présenter les 8 stratégies d’enseignement efficaces relevées par les recherches de John Hattie et de Robert Marzano. Cliquez ici pour les consulter.

Pour conclure, plusieurs approches ou stratégies d’enseignement peuvent être privilégiées par les enseignants et les parents-éducateurs. L’important est d’informer les apprenants sur ce qu’ils ont besoin d’apprendre et de mettre en place les modalités pour qu’ils s’engagent de façon active.

Que doit-on savoir à propos du Programme de formation de l’école québécoise?

Le Programme de formation de l’école québécoise (PFEQ) définit les apprentissages essentiels à la formation des jeunes. Il présente d’abord les trois axes de la mission de l’école, soit d’instruire, de socialiser et de qualifier. Ce programme se caractérise essentiellement par le choix de développer des compétences et par l’attention portée à la démarche d’apprentissage (p. 4).

 

Trois éléments constituent ce programme de formation, soit les compétences transversales, les domaines généraux de formation et les domaines d’apprentissage.

  1. Les compétences transversales correspondent à des savoirs-agir fondés sur la mobilisation et l’utilisation efficaces d’un ensemble de ressources. Leur développement n’est jamais achevé et elles sont complémentaires les unes par rapport aux autres. Neuf compétences transversales sont présentées dans le PFEQ et elles sont regroupées en quatre ordres (chapitre 2) :
    Les compétences d’ordre intellectuel :
    1 - Exploiter l’information,
    2 - Résoudre des problèmes,
    3 - Exercer son jugement critique 
    4 - Mettre en œuvre sa pensée créatrice
    Les compétences d’ordre méthodologique :
    5 - Se donner des méthodes de travail efficaces 
    6 - Exploiter les technologies de l’information et de la communication
    Les compétences d’ordre personnel et social :
    7 - Structurer son identité 
    8 - Coopérer
    Les compétences d’ordre de la communication :
    9 - Communiquer de façon appropriée
     

  2. Les domaines généraux de formation servent de point d’ancrage au développement des compétences transversales. Ils rapprochent les savoirs disciplinaires des préoccupations quotidiennes des élèves.
     

  3. Les domaines d’apprentissage comprennent les quatorze programmes disciplinaires regroupés dans cinq domaines :
    1 - Les langues
    2 - La mathématique, la science et la technologie
    3 - L’univers social
    4 - Les arts
    5 - Le développement personnel

Pages de On-MY-Way-Middle-Years-FR.jpg

Enfin, chaque programme disciplinaire est élaboré par compétence. Sur le site du Ministère, il est possible de consulter les programmes disciplinaires des cinq domaines, tant pour les élèves du primaire, que du secondaire. Dans ces documents, vous trouverez la description de chaque compétence, les composantes, les critères d’évaluation et les attentes de fin de cycle.

Quels documents peuvent aider les parents-éducateurs à planifier les activités d’apprentissage et à trouver des ressources éducatives?

Dans cette section, vous trouverez des liens Internet vers divers documents pouvant vous aider à élaborer le projet d’apprentissage de votre enfant. Selon le Règlement sur l’enseignement à la maison, les parents-éducateurs doivent planifier les matières à enseigner selon celles qui seraient enseignées au cours du cycle dans lequel serait l’enfant s’il fréquentait l’école. Pour connaître les disciplines pour chaque cycle, les libellés du bulletin et les pondérations pour chaque compétence, veuillez vous référer aux documents Pondérations et libellés du bulletin disponible pour le primaire et le secondaire.

 

En ce qui concerne les matières obligatoires pour l’ensemble des cycles du primaire et du secondaire, soit le français, langue d’enseignement, les mathématiques et l’anglais, langue seconde, vous trouverez de plus amples renseignements ci-dessous. Pour accéder aux autres disciplines, vous n’avez qu’à vous rendre sur le site Internet du ministère de l’Éducation. Vous pourrez alors choisir l’ordre d’enseignement (préscolaire, primaire ou secondaire) de votre choix et ensuite sélectionner le domaine souhaité et finalement, la discipline.

Français, langue d’enseignement

Mathématique

Anglais, langue seconde

Faire ses devoirs
 

3 - Documentation et idées pour le suivi de la progression des apprentissages

 

À la lumière des travaux menés par le Conseil supérieur de l’éducation, l’évaluation des apprentissages poursuit deux objectifs, soit de soutenir l’apprentissage et de certifier des acquis. Il est donc important de se rappeler que l’évaluation des apprentissages ne se présente pas uniquement sous forme de tests ou d’épreuves (Enseignement à la maison – Guide d’accompagnement, p. 26). L’évaluation devrait plutôt être au service de l’apprentissage afin de guider les progrès de l’apprenant selon les cibles d’apprentissages sélectionnées en fonction des besoins de l’enfant et de son niveau scolaire.

 

Quelles sont les différentes façons d’évaluer mon enfant?

Dans le bilan de la progression, il est spécifié que « Les évaluations sont des preuves d’apprentissage qui permettent d’apprécier la progression des apprentissages de l’enfant ».

 

Plusieurs modalités d’évaluation sont suggérées : 

 

Pour avoir une meilleure idée de la progression attendue, le MEQ a produit, pour chaque discipline, un document intitulé « Progression des apprentissages ». Dans ces outils de référence, il est possible de choisir des cibles d’apprentissage pour les différentes compétences. Plusieurs éléments y sont présentés et ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver! Avec la pandémie, d’autres documents ont été publiés pour chaque discipline afin de soutenir les intervenants à prioriser les apprentissages à réaliser. Enfin, pour aider les enseignants à reconnaître les compétences de leurs élèves, des échelles des niveaux de compétence ont été produites pour chaque cycle du primaire et du secondaire. Ces échelles permettent de rendre compte des progrès de l’enfant et de dresser un bilan selon les exigences du PFEQ.

 

Ces échelles sont disponibles sur le site de MEQ :

4 - Modalités concernant le soutien offert par le Centre de services scolaire des Navigateurs

 

Est-ce que c’est le ministre qui détermine les modalités de soutien offert aux enfants qui reçoivent l’enseignement à la maison?

 

Le Règlement sur l’enseignement à la maison précise les rôles et les responsabilités des centres de services scolaires à l’égard du soutien à offrir aux enfants qui reçoivent l’enseignement à la maison. 

Quels sont les ressources et les services offerts par le Centre de services scolaire des Navigateurs?

 

Les ressources et les services offerts gratuitement par le Centre de services scolaire des Navigateurs, à la demande des parents et selon les disponibilités et les besoins de l’enfant, sont d’avoir accès :

  • Aux manuels scolaires et au matériel didactique

  • Aux services complémentaires (orientation scolaire et professionnelle, psychologie, psychoéducation, éducation spécialisée, orthopédagogie, orthophonie ou conseillère d’orientation) selon l’analyse des besoins de l’enfant

  • Aux infrastructures (bibliothèque, laboratoire de sciences, laboratoire informatique, auditorium et locaux d’art et installations sportives et récréatives)

  • À la passation d’épreuves visant l’obtention des unités requises pour la délivrance d’un diplôme reconnu par le ministre.

 

Pour obtenir davantage de renseignements sur les modalités de gestion déterminées par le Centre de services scolaire des Navigateurs, veuillez consulter le document suivant : Procédure relative à l’enseignement à la maison des Services éducatifs.

 

Que doivent faire les parents qui souhaitent faire une demande pour avoir accès aux ressources et aux services décrits ci-dessus?

 

Les parents doivent :

  • Transmettre l’avis écrit au ministre et au centre de services scolaire au plus tard le 1er juillet de chaque année.

  • Procéder à l’admission de leur enfant au centre de services scolaire afin d’obtenir un code permanent.

  • Envoyer par courriel aux Services éducatifs du Centre de services scolaire des Navigateurs une copie du projet d’apprentissage ainsi que le formulaire en lien avec les ressources et les services demandés (enseignement.maison@csnavigateurs.qc.ca).

5 - Épreuves ministérielles

 

Guide à l’intention des parents :  http://www.education.gouv.qc.ca/enseignants/references/examens-et-epreuves/guides-a-lintention-des-parents/

 

Horaire des épreuves ministérielles :  http://www.education.gouv.qc.ca/enseignants/references/examens-et-epreuves/horaire-de-la-session-dexamen-et-de-la-reprise-depreuves/

 

Activités préparatoires : 

Nous sommes donc à mettre en place des moments précis, dans un lieu défini, où les enfants pourront, à des fins pédagogiques, se familiariser avec le type de tâches et le degré de difficulté attendu ainsi qu’avec les conditions spécifiques de passation des épreuves.  Plus de détails à venir.